Chagall aux sources de la musique

Exposition virtuelle

Informations sur l'exposition qui se déroule du 24 octobre2015 au 31 janvier 2014... Expo Chagall

Étude pour Adam et Eve ou Hommage à Apollinaire, 1911-12


Gouache sur papier contre-collé sur toile
H. 27,5 ; L. 24 cm
Collection particulière

Travail réalisé par INES, ALEXANDRE, ALICIA, JEAN-RAYMOND 1ère 10S:


I. Présentation
L’œuvre que nous avons étudié est « Hommage à Apollinaire » (ou Adam et Eve), elle a été faite en 1911. Cette œuvre est réalisée comme son nom l’indique en hommage à Apollinaire, rencontré lors de son 1er séjour à Paris. Chagall s’installe dans un atelier de La Ruche, il avait pour voisin le peintre Fernand Léger et l’écrivain Guillaume Apollinaire. À cette époque, Chagall est fasciné par les lumières de la capitale et les peintres avant-gardistes qui y vivent. A la recherche d’une peinture nouvelle, Chagall est captivé par la peinture contemporaine. C’est à cette époque que les cubistes renouvellent la peinture. Cette œuvre est une manière pour Chagall de défendre le cubisme qui selon lui « est ce qu’il y a de plus élevé dans l’art français ». Cette montée du cubisme va transformer son art, les couleurs s’éclaircissent et le peintre s’inspire de plus en plus des expérimentations de l’avant-garde. Il va ainsi peindre dans cet atelier « Hommage à Apollinaire ». Cette peinture se situe à la croisé du cubisme et du futurisme.

II. Analyse du tableau
Ce tableau est composé de rouge, de blanc, de noir, de vert, de bleu et jaune... C’est une représentation d’Adam et Eve qui sont des personnages présents dans la religion catholique. Celle-ci était très importante dans sa ville natale. Ils ont fusionné, dans le haut du tableau, on distingue les 2 corps et le rassemblement se fait au niveau de leurs parties génitales. La pomme dans la main de la femme permet de confirmer qu’il s’agit d’Adam et Eve. Le cercle entourant les 2 personnages est un cadran qui symbolise la fuite éternelle du temps. Ainsi le couple se trouvant au centre devient lui-même un mécanisme d’horlogerie, ils jouent le rôle des aiguilles. Cette horloge est l’horloge du destin des 2 personnages. Le choix de l’horloge à cadran universel donne un effet de stabilité. En bas à gauche se trouve la déclaration d’amour aux poètes Guillaume Apollinaire, Canudo, Walden et Blaise Cendras, elle est représentée par un cœur transpercé d’une flèche. Dans cette œuvre toute représentation du paradis est absente il y a uniquement la pomme qui est symbole du pêchés originel. Les quatre éléments sont représentés dans les coins, le feu avec le soleil en haut à gauche, l'eau avec le bleu à droite, la terre avec les touches de couleurs marron et vert. Enfin l’air en bas à gauche est symbolisé avec les nuages. C’est quatre éléments peuvent symboliser la création du monde. Là où devrait figurer le nombre 12 de l’horloge il y a le nom du peintre. Au niveau de la fusion des corps passent les diagonales qui sont à la base de toute la construction. La fusion d’Adam et Eve relève de l’hybridation et symbolise la création d’Eve à partir d’Adam. Chagall fait une référence directe à l’Androgynie et la fusion pour nous montrer l’histoire de la vie. Au départ l’homme n’est qu’un être puis ensuite grâce à ce déboulement, il y a la création d’une multitude de personnes.

III. Ressenti
Nous avons eu l’occasion de participer à l’exposition Chagall à Roubaix. Lors de cette exposition nous avons découvert de nombreuses choses notamment, le fait que l’artiste soit universel. En effet il était peintre mais également sculpteur et écrivain. Il faisait des vitraux et des décors de théâtre. Nous avons aussi découvert que toute sa famille jouait de la musique, que Marc Chagall voyageait beaucoup. Nous étions étonnés de découvrir des œuvres très grandes, nous ne pensions pas qu’elles étaient si imposantes, notamment l’œuvre que nous avons étudiée. Lors de cette exposition nous avons apprécié les nombreuses couleurs présentes dans les tableaux de Chagall. Cependant nous avons constaté que les mêmes choses étaient présentes dans presque toutes ses œuvres, notamment la ville dans laquelle Chagall a vécu Vitebsk et quelques fois Paris. Sa femme Bella qui fut sont grand amour est également sur plusieurs tableaux de même que la référence faite aux animaux, par exemple le coq, symbole de l’artiste ou un poisson. On y retrouve aussi une touche de musique. La répétition de tous ces éléments et le guide qui pour certains élèves n’expliquaient pas bien, rendait la visite un peu ennuyante, compensée toutefois par la beauté et la grandeur des tableaux.